20/04/2008

Toujours en crise mystique !

Sur le fil du rasoir, tu illumines, unijambiste à ressort.

Ta langue est morte et ton sang est gelé à la pointe de tes cheveux. 

 

Ils ne savent pas ce qu’ils font. Pardonne-leur car ils sont aveuglés et perdus dans les ténèbres qu’ils nourrissent.

 

Pardonne l’ignorance des esprits malades et têtus, car leur poitrine est durcie par le doute.

Ils ne peuvent sentir les bienfaits de ton souffle car leur armure est devenue une seconde peau.

 

Pardonne l’égarement, car leur destin est scellé dans le tragique, leur barque fragile les a couvert d’échecs.

_Shibarium Abs - 8 Dec 07 075

         

 

Pardonne l’amertume de leur langue, ils n’ont goûté  qu'aux fruits pourris, et ils ne peuvent imaginer le goût suave de ton sein.

 

Pardonne leurs réflexes traumatiques, car leurs corps ne sont que de primaires machines peu habituées au plaisir sacré.

 

Pardonne leurs silences, ils manquent les mots à leur cœur asséché, et leurs orbites sont détournés du chemin que leurs pieds empreintent.

19:49 Écrit par La Baleine dans Jupiter | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

03/04/2008

qui m'aime se re-connaît

une tatouée

un connard

un doué

une ballonnée

 

 

je suis la gitane qui scalpe les lâches,

tu sens le porc, et moi le bépanthol.

 

 

je suis la paisible, à ton épaule.

 

22:31 Écrit par La Baleine dans Jupiter | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/07/2007

Life is full of surprises

Young_girl_nose

02:46 Écrit par La Baleine dans Jupiter | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |