03/04/2008

qui m'aime se re-connaît

une tatouée

un connard

un doué

une ballonnée

 

 

je suis la gitane qui scalpe les lâches,

tu sens le porc, et moi le bépanthol.

 

 

je suis la paisible, à ton épaule.

 

22:31 Écrit par La Baleine dans Jupiter | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Il faut être TAU-maturge pour s'y retrouver dans la verve inervée de l'hydre serpentée.

Je reconnais tout si l'on m'y aime.

Écrit par : Merserger | 04/04/2008

Les commentaires sont fermés.