26/09/2007

Le pacte des chèvres

tu sers les mythes,

tu sers les chiens,

tourne et suce ta propre queue,

celle qui trempe dans d’autres chiennes

pauvre bête dégénérée que je n’ai su accueillir.

15:12 Écrit par La Baleine dans Mars | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

... Hi Han!!

(sorry, wrong animal!)

Écrit par : M. | 26/09/2007

et quand tu t'exécutes,
tu serres les dents

Écrit par : n | 26/09/2007

Ouroborique mais faux.

"Qui es-tu" demanda Leyla à l'immense Serpent, Un et Multiple.

"Si tu n'avais pas été là pour m'interroger, Leyla, peut-être ne me serais-je point révélé", lui dit le Serpent. "Si je suis l'idée, Leyla, tu es le mot qui l'exprime; si je suis le feu, tu es la chaleur; si je suis l'humour, tu es le rire, et si je suis le désir qui passe et trépasse, tu es l'enfantement et la continuité de la vie. Ta réalisation sera le lotus qui s'ouvre sur les eaux de ma manifestation; à l'intérieur du rocher brisé, ce sera l'alvéole du quartz, et dans mon diadème, mon diamant..." - Soror Haï ve-Kayam, aka D.

Écrit par : Merserger | 26/09/2007

Les commentaires sont fermés.